Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 15:44

D’Orthez dans son Sud-Ouest d’adoption Michel Garnier a conservé des relations amicales avec ceux restés dans le Perche Nogentais. (lire)

D’une manière régulière « Vaza » nous informe de ses différentes expositions…

article dans le "Sud Ouest" d'hier (08-10-2014)

article dans le "Sud Ouest" d'hier (08-10-2014)

Peut être un jour nous aurons le plaisir de découvrir une exposition de ses œuvres dans le Perche et pourquoi pas dans sa ville natale de Nogent le Rotrou. En attendant les amateurs peuvent découvrir les oeuvres de "Vaza" sur ce site :

http://garnier-dit-vaza.drouot-cotation-artistes-modernes-contemporains.com/

Repost 0
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 16:22

Notre Président de la République Française a invité pour le défilé du 14 Juillet sur les champs les différentes armées étrangères qui ont été aux cotés de la France pendant cette grande guerre de 1914-1918. Une délicate attention de Monsieur François Hollande pour célébrer la « commémoration à la mémoire » de ces poilus de toutes nationalités et de toutes religions qui ont versé leur sang pour la France. Mais peut on falsifier l’Histoire au nom de la « réconciliation des peuples » ? Au nom d’un quelconque « intérêt économique » ? Non !

En invitant l’Armée Algérienne à ce défilé, Il est évident que les faits historiques ne sont pas respectés. Plus grave, la présence du « drapeau Algérien » est une blessure et une humiliation pour les deux peuples, c’est sans doute pour cette raison que le gouvernement de « l’Algérie indépendante et souveraine » hésite à ce que son armée soit représentée à Paris en ce jour du 14 Juillet.

Il suffit de lire sur les réseaux sociaux les réactions des uns et des autres pour comprendre l’indignation justifiée face à l’invitation officielle du Président de la République Française à la participation de l’Armée Algérienne. Pour les Français de toutes confessions religieuses déracinés de leur pays natal l’Algérie Française, c’est une « profanation de la mémoire ». Pour les anciens combattants de l’Armée Française (qui refusent que soit célébré le 19 mars 1962) c’est une « humiliation » portée à l’honneur de ceux qui sont tombés sous les balles de l’ennemie : l’Armée de Libération Algérienne, devenue à la proclamation de l’indépendance l’Armée Nationale Populaire Algérienne. Enfin et cela est tout aussi important, le moudjahidin algérien qui a combattu l’armée française, qui s’est livré à l’assassinat, sous toutes ses formes, de français de toutes confessions religieuses et qui considère dans son cœur que les harkis sont des traites à la nation Algérienne, voit dans cette invitation une « injure portée à sa victoire ».

La référence à l’Histoire ne peut être bafouée. En 1914, les Algériens de toutes confessions se sont battus sous un même drapeau, celui de la France. Comment pourrait-on accepter qu’un drapeau représentant un état souverain et indépendant né en 1962 suite à une guerre de « séparation » avec la France puisse représenter l’ensemble des Algériens qui sont restés fidèles au drapeau français et dont un grand nombre d’entre eux sont morts pour la France en 1914-1918 mais aussi en 1940-1945, en indo chine ou encore pendant la « guerre d’Algérie » ? Il faut donc éviter toute confusion entre les Algériens de 1914 et les Algériens de 2014. Une telle confusion sera ressentie par la descendance de « Harkis Pieds Noirs » comme un « rejet de l’Histoire » et une insulte à la mémoire des morts, même si l’unité sentimentale qui relie les « anciens » des deux rives dans la fraternité du souvenir, continue d’exister dans la souffrance de la séparation.

La presse en parle très peu, nos élus se taisent (sans doute trop préoccupés par la crise partisane ou les affaires) à l’exception d’un seul député Maître Gilbert Collard qui a demandé des explications, lors des questions posées à l’Assemblée Nationale, au Secrétaire d’État aux anciens combattants. .La réponse de ce dernier, fils de Harki, désole la « communauté Pieds Noirs - Harkis ».

La France devra t elle se renier, humilier une fois de plus son armée et ses enfants repliés d’Algérie pour accéder à une réconciliation des deux pays dans un intérêt économique ? La réponse de l’Algérie est semble t il sans appel sur ce sujet. En effet, monsieur Saïd Abadou a déclaré « Nous refusons toute manifestation de militaires algériens à côté des soldats de l’ancienne puissance coloniale. Ce sujet ne doit même pas être abordé tant que la reconnaissance de la criminalisation du colonialisme n’est pas réglée » (lire dans AFRIK.COM).

Repost 0
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 21:06
Je vous ai déjà parlé , sur mon blog, de mon ami Georges, il s’était produit il y a quelques temps en Eure et Loir avec sa flûte de pan. Un musicien talentueux qui a à son actif neuf disques d’or et environ une quinzaine d’albums, dont un consacré à La Nature, une magnifique musique relaxante… pour rester zen.
Georges revient d’une tournée en Alsace (ses origines familiales sont Alsaciennes mais il est Algérois comme moi de part notre naissance), il vient de me présenter son nouvel album « Concert de la Cathédrale de Strasbourg » avec lui à la Flûte de Pan et Francis Vidil à l’Orgue, de quoi enthousiasmer les « connaisseurs ».
Un nouvel album pour Georges Schmitt…
Pour vous faire plaisir, vous pouvez écouter un court extrait sur :
http://www.youtube.com/watch?v=lhozEdKd8z4&feature=youtu.be
Mais aussi visiter son site web pour découvrir sa discographie, écouter différents extraits, etc … sur :
http://www.georgesschmitt.com/
Amitiés Georges.
Repost 0
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 16:45
Michel Garnier qui a œuvré au sein de l’équipe nogentaise « Jean Laporte » (à lire dans ce blog en date du 07 Août : Souvenirs qu passent … scoutisme à Nogent), vient de me confier quelques souvenirs du temps passé.

Michel Garnier qui a œuvré au sein de l’équipe nogentaise « Jean Laporte » (à lire dans ce blog en date du 07 Août : Souvenirs qu passent … scoutisme à Nogent), vient de me confier quelques souvenirs du temps passé.

Lors d’un camp effectué à Ploubalay dans les Côtes d’Armor en 1965 avec les « scouts compagnons » de Nogent le Rotrou, notre aumônier l’Abbé Roux l’avait invité à suivre un stage dans « Jeunesse et Marine », mouvement créé par le Père Mesnard. Michel se souvient « l’Abbé Roux m’avait mis dans le train à Lamballe pour aller à Brest. C’était un stage de découverte formidable et bien encadré par des civils et des cadres de la Marine Nationale : aviron et voile sur des baleinières, matelotage, conférences, manœuvres avec les marins pompiers, embarquement sur un dragueur de mines en croisant au large du Conquet et de l’Île de Sein (par mauvais temps)… Enfin un rêve réel pour le môme que j’étais. A cette époque, je venais depuis peu être orphelin de mon père, et cette aventure m’a mis du baume au cœur et donné de l’espoir… ».

Lors d’un camp effectué à Ploubalay dans les Côtes d’Armor en 1965 avec les « scouts compagnons » de Nogent le Rotrou, notre aumônier l’Abbé Roux l’avait invité à suivre un stage dans « Jeunesse et Marine », mouvement créé par le Père Mesnard. Michel se souvient « l’Abbé Roux m’avait mis dans le train à Lamballe pour aller à Brest. C’était un stage de découverte formidable et bien encadré par des civils et des cadres de la Marine Nationale : aviron et voile sur des baleinières, matelotage, conférences, manœuvres avec les marins pompiers, embarquement sur un dragueur de mines en croisant au large du Conquet et de l’Île de Sein (par mauvais temps)… Enfin un rêve réel pour le môme que j’étais. A cette époque, je venais depuis peu être orphelin de mon père, et cette aventure m’a mis du baume au cœur et donné de l’espoir… ».

Michel sur « la Duchesse Anne » au cours de son stage « Jeunesse et Marine ». Un peu plus tard avec une partie de l’équipe « Jean Laporte » ce sera l’engagement dans le mouvement des « Compagnons de la Mer ».

Michel sur « la Duchesse Anne » au cours de son stage « Jeunesse et Marine ». Un peu plus tard avec une partie de l’équipe « Jean Laporte » ce sera l’engagement dans le mouvement des « Compagnons de la Mer ».

Michel fait le choix ensuite de « servir » dans les paras de l’infanterie de marine, ce qui lui permettra de voyager et de découvrir Madagascar. De retour à la vie civile, il va effectué une longue carrière chez Paul Ricard, en charge de la promotion et en particulier sa mission le conduira à la protection de la terre, de la mer… ici en compagnie de Pierre Mauriac

Michel fait le choix ensuite de « servir » dans les paras de l’infanterie de marine, ce qui lui permettra de voyager et de découvrir Madagascar. De retour à la vie civile, il va effectué une longue carrière chez Paul Ricard, en charge de la promotion et en particulier sa mission le conduira à la protection de la terre, de la mer… ici en compagnie de Pierre Mauriac

Michel Garnier skipper sur le " Clan Campbell"

Michel Garnier skipper sur le " Clan Campbell"

Remise du Trophée Michel Garnier au Casino d’Hossigor en 2007… Aujourd’hui, retraité à Orthez dans le Sud-Ouest de la France, l’ancien scout nogentais, « l’ancien baroudeur » s’est mis à la peinture avec d’autres souvenirs liés à Madagascar et à ses habitants qui lui ont donné comme surnom « Vaza ». Je vous invite à découvrir son site web et peut être qu’un jour les nogentais auront le plaisir de découvrir dans leur ville : une exposition de notre ami Michel dit « Vaza ». http://vaza-michel-garnier.e-monsite.com/

Remise du Trophée Michel Garnier au Casino d’Hossigor en 2007… Aujourd’hui, retraité à Orthez dans le Sud-Ouest de la France, l’ancien scout nogentais, « l’ancien baroudeur » s’est mis à la peinture avec d’autres souvenirs liés à Madagascar et à ses habitants qui lui ont donné comme surnom « Vaza ». Je vous invite à découvrir son site web et peut être qu’un jour les nogentais auront le plaisir de découvrir dans leur ville : une exposition de notre ami Michel dit « Vaza ». http://vaza-michel-garnier.e-monsite.com/

Repost 0
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 11:31

Dans les années « 60 » chez les « Scouts de France » on est louveteau à « la meute », puis on monte à « la troupe » ( progressivement « la troupe » a été requalifiée avec les plus jeunes « rangers » et les plus vieux « pionniers »), puis c’est à l’âge de 17 ans que l’on devient compagnon… et ces années là, les anciens s’en souviennent avec une certaine nostalgie. En effet, suite à mes deux articles écrits en 2009 et 2010,

En 2009 : LES COMPAGNONS DE LA MER… souvenirs !

En 2010 :RETROUVAILLES CHEZ LES COMPAGNONS DE LA MER

J’ai reçu des messages, eu l’occasion de rencontrer Michel Garnier et Henri Mathieu...

Michel GARNIER qui habitait (à l’époque) rue du Theil à Nogent, vient de m’adresser des photos de la grande aventure des « scouts - compagnons » de l’équipe nogentaise « Jean Laporte »

1964 ... Michel Garnier

1964 ... Michel Garnier

à gauche : Christian DAVID, à droite : Henri MATHIEU

à gauche : Christian DAVID, à droite : Henri MATHIEU

à la Gâlette des Rois de l'Association Saint Jean en 1965 (salle des fêtes de la Courtille rue St Denis). L'équipe "Jean Laporte" composée de gauche à droite : Xavier Joubert, (?), (?), Michel Garnier, Henri Mathieu, François Chalain, Christian David, Michel Aubin et Marc Obermosser

à la Gâlette des Rois de l'Association Saint Jean en 1965 (salle des fêtes de la Courtille rue St Denis). L'équipe "Jean Laporte" composée de gauche à droite : Xavier Joubert, (?), (?), Michel Garnier, Henri Mathieu, François Chalain, Christian David, Michel Aubin et Marc Obermosser

Si vous aussi vous avez des souvenirs, n'hésitez pas à commenter, à nous donner le nom des deux compagnons dont on a pu se souvenir...

à suivre prochainement ...

Repost 0
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 20:50

Pour faire face à la morosité ambiante qui nous dévore, je vous livre les vœux formulés par un artiste peintre nogentais qui a mis le cap en Vendée : Jean Pascal Duboil. Il a raison, nous allons devoir nous accrocher au bastingage et reprendre la barre boussole

2013, nous serons tous des « navig’acteurs » !

Difficile de passer au travers des mailles d’une morosité ambiante et d’un horizon qui s’obscurcit. Les déferlantes médiatiques affolent nos instruments de navigation. De quoi y perdre le nord !
Chahutées et déboussolées, face à ces vents contraires, nos embarcations tirent des bords à la recherche de nouveaux repères.
Phares et balises de nos vies, nos références au passé et à nos expériences ne semblent plus suffire à nous guider.
A l’image des premiers circumnavigateurs solitaires, nous devons nous accrocher au bastingage et reprendre la barre : cap sur 2013.

Hissez haut !

L’ancre de nos doutes levée et les amarres de notre intuition larguées, une route riche en nouvelles découvertes peut enfin se tracer. Notre diversité, notre sensibilité, notre créativité… composent notre plus fidèle équipage paré à aborder cette nouvelle année.

Laissons donc notre « imagin’action » œuvrer et faire de nous des « cré’acteurs » de nos vies.

Très heureuse année à vous

Jean-Pascal

Allez debout les gars, réveillons nous pour que cette année soit la moins sombre possible.


Merci Jean Pascal.

Repost 0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 22:48

Le quotidien « l’écho républicain » nous informe dans son édition du 29 Août, du décès de Madame Geneviève Hoguet (lire ci-dessous).

G. Hoguet

Une petite phrase prononcée par son fils Patrick et repris par le journaliste, je cite : « Elle était notamment fière d’avoir aidé les familles de rapatriés d’Algérie arrivées en 1962 dans notre commune à s’insérer » me rappelle des souvenirs …

 

Septembre 1962, avec mes parents je quitte définitivement Alger par bateau pour Marseille. Les instructions données par le Maire de l’époque Gaston Defferre sont  sans appel « que les nouveaux arrivants ailles se réadapter ailleurs ». Après deux jours passés dans un centre d’accueil surpeuplé, nous prenons le train pour Toulouse où des amis d’origine métropolitaine nous hébergent… Mais là aussi en raison du surnombre de repliés d’Algérie, l’administration Toulousaine chargée des rapatriés nous invite au bout de quelques jours à quitter  la ville rose pour nous « installer dans une ville en développement » à Nogent Le Rotrou.

image PN 02

 

Je me souviens du regard inquiet de mes parents pendant ce voyage qui nous emmène via Paris à notre destination future, un papier entre mes mains où il est écrit NOGENT LE ROTROU. Vers 13heures, le train s’arrête, on entend sur le quai : NOGENT LE ROTROU, «  c’est là que l’on descend… ». La gare se vide très rapidement, mes parents et moi sommes seuls devant la gare avec nos quatre valises. Face à nous une rue très large, on aperçoit au bout de cette rue le clocher d’une église. Après quelques minutes d’une attente remplie d’angoisses, nous voyons arriver une 2 CV grise. La conductrice se dirige vers nous, s’excuse du retard, prend nos bagages et nous rassure en nous disant avec le sourire « vous êtes les bienvenus à Nogent ». A bord de sa 2 CV, elle nous emmène à l’Hôtel Dieu pour qu’on nous serve un repas. C’est au réfectoire de l’Hôtel Dieu qu’une employée nous dévoile l’identité de cette personne accueillante, dynamique et très attentionnée à notre souffrance, en nous disant « c’est Madame Hoguet, l’épouse du député-maire ».

2 C.V. 

Madame HOGUET, tout en étant à notre écoute sans trop s’apitoyer sur notre passé nostalgique, disait à mes parents, « vous devez construire ici une vie nouvelle avec un travail, un logement, la poursuite des études pour votre fils ». Avec Madame BOUDET de la Croix Rouge, Madame HOGUET s’est très largement investie pour que les déracinés de l’Algérie puissent trouver (malgré les obstacles de l’époque) leur place et s’intégrer dans la société nogentaise. Elle n'a cessé d'encourager ces familles à reconstruire leur avenir, en les aidant dans les démarches et a eu à cœur ensuite de suivre au fil des années   l’insertion, voir même l’enracinement des uns et des autres en terre percheronne.

Repost 0
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 16:22

 voilierSuite à un petit souci technique sur mon blog, je viens de modifier le look de celui ci en remédiant à la défaillance et en espérant que le dit- blog vous sera encore plus agréable dans sa présentation.

 

Privé de vos commentaires pendant plusieurs semaines, quelques uns d'entre vous me les ont fait parvenir directement par mails dont Jeff Akermann dit Jeff d'Argy qui me dit dans son message relatif à mes articles ( lire ) sur les compagnons de la mer : « Je suis tombé sur ton article et pour éventuellement reprendre contact, mes nouvelles sont sur le site : jeffdargy.com/ ».

 

Alors AVIS AUX ANCIENS DES COMPAGNONS DE LA MER...

 

Vous pouvez retrouver cet ancien des compagnons Jeff, le marin qui chante, écrit, peint sur http://jeffdargy.perso.sfr.fr/

 

J'ai une petite pensée pour Fifi (François Chalain) qui a été le principal artisan des compagnons de la mer à Nogent le Rotrou et qui nous a quitté en avril 2007 pour un autre monde. (lire l'hommage rendu par l'association first 30 )

Repost 0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 13:39
 

Le Nogentais Michaël Ballester, l'un des développeurs du logiciel gratuit « logProtect » ( lire ) vient de mettre au point un « minuteur », ce minuteur incorporé dans le logiciel de « logProtect » est un complément qui permet maintenant aux parents de « limiter» à leurs enfants le temps d'utilisation d'un ou plusieurs programmes sélectionnés sur l'ordinateur de la maison. Simple et pratique, il peut être aussi utilisé en dehors de l'installation de « logProtect » comme une aide aux adultes à « consommer avec modération » les jeux sur l'ordinateur. À découvrir sur LogProtect, ( colonne droite de ce blog ).

Repost 0
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 13:07
 

Suite au décès de Jacques Teissier, (lire) les souvenirs remontent à la mémoire; 1966, le rêve de François Chalain est de créer une section des compagnons de la mer. Grâce à Jacques qui a pris la responsabilité de la branche « scouts routiers » cette section verra le jour avec l'aide d'Emile Debray, président de l'A.S.J. qui mettra un local du Foyer Saint Joseph, rue des Tanneurs à Nogent le Rotrou à la disposition des compagnons pour la construction des embarcations. Le soutien de Pierre Herpin chef du groupe nogentais des Scouts de France, de Monsieur HAKON, directeur départemental de la Jeunesse et des Sports, de Jean Brouard, de Madame Chalain, de Monsieur Pierre André Bernard ingénieur, ancien officier de marine et Secrétaire Général des Compagnons de la Mer. La participation d'un scout routier au poste de trésorier : Henri Mathieu... Et c'est une belle aventure dont les souvenirs resteront gravés dans les mémoires.
La presse locale s'en fait largement l'écho, ci-dessous deux photos de l'"Action Républicaine"...

de gauche à droite : François Chalain le chef d'équipe, Marie Claude Noyelle  Guides de France  est la marraine d'Alpha 2, Michel Garnier cheville ouvrière...  de droite à gauche : Jean Paul Ballester, Michel Lesage et Jean Dauhenauer comédiens routiers participent à la construction du bateau. Entre scouts c'est la fraternité qui domine.
Repost 0

Présentation

  • : le blog ballester.jean-paul
  • : Les coups de gueule et Les coups de coeur du citoyen très ordinaire que je suis pour toute chose qui m'interpelle !
  • Contact

Mes Gazettes

voici quelques liens :

 

Blog de Sébastien Tarazon

http://bastoun28.over-blog.com/

 

Logiciel de protection enfants

http://www.michaelballester.fr/

 

Perche Web

http://www.perche-web.com

Recherche

Les blogs de mes amis

Guy Leuvrey et David Aumont

http://i-maintenon.blog4ever.com

Michel Lefrançois

http://www.jaime-illiers-combray.com/

 

Archives